La radiographie médicale

La radiographie médicale est l'ensemble des techniques permettant de réaliser des clichés à l'aide de rayons X des structures internes d'un patient. Le cliché obtenu est appelé une radiographie.

Différentes incidence sont pratiquées afin d'obtenir un cliché le plus « informatif « possible »

Les radiographies permettent essentiellement d'analyser les structures osseuses. Elles sont essentielles pour le diagnostic de fracture, d'arthrose ou de calcifications de tendons.

Les radiographies peuvent être pratiquées en cabinet, les cliches sont alors fournit sr film ou sur support informatique. Durant une intervention chirurgicale, le chirurgien peut pratiquer des cliches de « débrouillage » à l'aide d'un fluoroscanner. Cet appareil permet de réaliser rapidement un cliché, certes de qualité inferieure mais avec une dose irradiation faible.

 

Radio anna bertha

Cliché historique de la main de Anna Rontgen ( épouse de Wilhem Rontgen) Il s'agit de la première radio de l'inventeur de la radiographie wilhem Rontgen.

 

Table radiographie        Fluoroscaner

Dispositif de prise des radiographie (à gauche) et fluoroscanner (à droite)

 

Rx Epaule Face

Cliche d'épaule de face

1, Clavicule. 2, Acromion. 3, Grosse tubérosité (Trochiter). 4, Petite tubérosité (Trochin). 5, Col de l'humérus 6, Humérus. 7, Apophyse coracoïde. 8, Scapula (Omoplate) 9, Côte. Flèche, Espace articulaire glèno-huméral.

 

 

Le scanner

Ou TDM (tomodensitomédrie) est une technique d'imagerie médicale qui consiste à mesurer l'absorption des rayons X par les tissus puis, par traitement informatique, à numériser et enfin reconstruire des images 2D ou 3D des structures anatomiques. Pour acquérir les données, on emploie la technique d'analyse tomographique ou "par coupes", en soumettant le patient au balayage d'un faisceau de rayons X.

Le scanner permet d'effectuer une imagerie précise des os, articulations et tissus mous. Pour les articulations, une injection d'iode peut être nécessaire.

Le plus souvent, il n'est pas nécessaire d'être à jeun. Les nouveaux appareils permettent d'effectuer une acquisition rapide (quelques minutes)

 

photo

Les reconstructions 3D donnent de très belles images.

 

arthro-scanner-epaule-3_fs

Scanner de l'épaule après injection intra articulaire de contraste: coupe axiale.

1, Poumon. 2, Arc costal. 3, Labrum (ou bourrelet génoïdien). 4, Tête humérale. 5,Tendon du muscle biceps. 6, Produit de contraste intra articulaire (couleur blanche).7, cavité glénoïde.8, Scapula (omoplate).

 

L'IRM

Ou imagerie par résonnance magnétique.

L'imagerie par résonance magnétique (IRM) est une technique non invasive d'imagerie médicale d'apparition relativement récente (début des années 1980) permettant d'obtenir des vues 2D ou 3D du corps vivant. Elle est notamment appliquée en imagerie du système nerveux central (cerveau et moelle épinière), des systèmes musculo-squelettique, cardio-vasculaire et en imagerie des tumeurs. L'IRM repose sur la technique de résonance magnétique nucléaire.

Il n'y a pas émission de radioactivité !

IRM epaule19bs

L'image obtenue est très précise en particulier pour l'étude des tendons et ligaments de l'épaule. La flèche jaune montre une rupture de la coiffe des rotateurs.